Comment le stress chronique aboutit à la dépression

19 Juin Comment le stress chronique aboutit à la dépression

Les moments de stress du quotidien, si ils ne sont pas évacués par une activité corporelle, peuvent engendrer la dépression.

 

On peut arriver à un stade ou la parole ne suffit plus, la charge de stress quotidien va couper de la réalité et rendre impossible toutes tentatives de raisonnement. S’il peut être très bénéfique de se confier à un psy, je pense indispensable d’effectuer un “retour au corps”.

Pourquoi ce retour au corps ?

Lors d’un stress notre cerveau se débranche de sa région impliquée dans la raison, la logique, le conscient. Le stress à répétition entraine des modifications dans notre cerveau (plasticités neuronales) qui rendent difficile la réactivation de cette région, une fois la situation stressante disparue. Les personnes dépressives vivent donc avec un état de peur et d’insécurité injustifié.

Les sensations corporelles sont directement reliées à notre cerveau émotionnel, lui-même impliqué dans le phénomène de stress. La pratique de la sophrologie, en plus d’améliorer la conscience de soi, entraine un état de relaxation corporelle et psychique grâce à la libération d’endorphines, la morphine naturelle de notre corps. Tout comme le sport, une pratique quotidienne permet de prévenir les épisodes dépressifs et les rechutes.

Si vous souhaitez mieux comprendre le mécanisme du stress :

Le stress

La sophrologie est particulièrement efficace pour toutes les problématiques liées au stress (troubles du sommeil, anxiété, angoisses, dépressions). C’est une alternative intéressante aux antidépresseurs qui doivent être considérés comme des béquilles.

 

David Rigou

 

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire